Commentaires

Notre devise

 Fugit irreparabile tempus
Hora felicitatis sum

 

Présentation

Archives

W3C

  • Flux RSS des articles

Welcome

Bienvenue chez Elise et Marc
Soyez nos complices dans l'érotisme, la tendresse, la poésie, l'humour....
 
Pour des photos grand format 
Rendez-vous sur notre blog annexe : Batifolages



Contact perso: voir "contact" en bas de page

Vous êtes actuellement

à vouloir entrer ...
3Il y a    personne(s) sur ce blog

  Référencé par Blogtrafic

 

AFIN D 'ERADIQUER  L'AVALANCHE DE PUBS INTRUSIVES
ET LE RENVOI VERS DES SITES PORNOS QUE LE SITE NOUS IMPOSE 
UN SEUL MOYEN : LES BLOQUER EN INSTALLANT
LE LOGICIEL  "ADBLOCK PLUS " GRATUIT
   



 

 



 


 


Gamine, déjà j'étais cette rebelle ignorée, cette indocile insoupçonnable au sourire poli et aux bonnes manières exigées par une éducation stricte. Je crois que c'est alors que je me suis promis de ne jamais laisser les adultes tuer l'enfant que j'abritais au secret de mes rêves et dans la rage des révoltes silencieuses.

Les saisons ont peu à peu libéré cette petite fille qui avait le cœur trop grand dans un monde étriqué où la véritable impudeur consiste moins à se dévêtir qu'à mettre son âme à nu.

Je ne serai sûrement pas une grand-mère modèle avec son petit chignon bien discipliné, ses chaussures plates et ses robes informes dont l'ourlet rallonge immuablement au fil des ans.

J'aurai l'outrecuidance de dire « merde » à ceux qui affirment, péremptoires, que j'ai passé l'âge : celui de m'émerveiller, celui de m'enthousiasmer et  pis, celui de croire encore au meilleur de l'humain. Je sourirai avec indulgence  à ceux qui invoqueront l'expérience pour mieux condamner mes erreurs ou blâmer mes fantaisies.

Je voudrais être cette vieille indigne : encore ensorcelée par le murmure de la soie sur sa peau, encore impliquée par la pose d'un rouge sur ses lèvres ou d'un mascara sur ses cils et dont les pommettes rougissent déjà de plaisir rien qu'en te regardant.

Tant pis pour les esprits chagrins convaincus qu'il n'y a qu'un seul temps pour rire et qu'une seule saison de l'amour.

Qu'importe que mes gestes soient alors un peu ralentis : ce sera pour que mes doigts te lisent mieux sous le frémir d'aimer.

Qu'importe si l'émoi sensuel prend son temps pour s'épanouir : ce sera pour mieux musarder dans ton cœur.

Et lorsque nous aurons une fois de plus recréé le charnel de l'amour mutant, j'aurai l'indignité extrême de te dire : «  Encore » !

( Elise )


Lundi 17 novembre 2008 1 17 /11 /Nov /2008 03:12
- Par Elise - Publié dans : elisetmoi - Communauté : Couples libertins
Voir les 13 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

Images aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés