Commentaires

Notre devise

 Fugit irreparabile tempus
Hora felicitatis sum

 

Présentation

Archives

W3C

  • Flux RSS des articles

Welcome

Bienvenue chez Elise et Marc
Soyez nos complices dans l'érotisme, la tendresse, la poésie, l'humour....
 
Pour des photos grand format 
Rendez-vous sur notre blog annexe : Batifolages



Contact perso: voir "contact" en bas de page

Vous êtes actuellement

à vouloir entrer ...
7Il y a    personne(s) sur ce blog

  Référencé par Blogtrafic

 

AFIN D 'ERADIQUER  L'AVALANCHE DE PUBS INTRUSIVES
ET LE RENVOI VERS DES SITES PORNOS QUE LE SITE NOUS IMPOSE 
UN SEUL MOYEN : LES BLOQUER EN INSTALLANT
LE LOGICIEL  "ADBLOCK PLUS " GRATUIT
   



 

 



 


 

Tu me cueillies somnolente, entre deux songes.

Entre rêve et réalité qui se chevauchent, je garde obstinément les yeux clos, sans oser le moindre mouvement de crainte que ne se volatilise l'arôme de tes caresses.

Et mon corps se ré apprivoise à ta main. Elle est douce, diaphane et presque intimidée par la rencontre avec cette peau encore en dormance.

J'aime ce temps en germe où ta paume se fiance si bien à mes courbes tandis que je retiens ma respiration en priant pour que cet hymen nomade ne s'enlise à la vallée de mes hanches ou bien qu'il ne s'essouffle en gravissant la dune blonde de mes fesses...

Ton souffle effleure ma chevelure avant de glisser vers ma nuque pour ensemencer de frissons inavoués ce point infime dont tu as su décrypter le fabuleux pouvoir...

Et tu flânes sur ce corps de femme comme si tu le découvrais avec cette lenteur

démoniaque qui exaspère le désir.


 

Mardi 14 avril 2 14 /04 /Avr 01:41
- Par Elise - Publié dans : elisetmoi - Communauté : BATIFOLAGES
Voir les 9 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Recherche

Images aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés