Commentaires

Notre devise

 Fugit irreparabile tempus
Hora felicitatis sum

 

Présentation

Archives

W3C

  • Flux RSS des articles

Welcome

Bienvenue chez Elise et Marc
Soyez nos complices dans l'érotisme, la tendresse, la poésie, l'humour....
 
Pour des photos grand format 
Rendez-vous sur notre blog annexe : Batifolages



Contact perso: voir "contact" en bas de page

Vous êtes actuellement

à vouloir entrer ...
4Il y a    personne(s) sur ce blog

  Référencé par Blogtrafic

 

AFIN D 'ERADIQUER  L'AVALANCHE DE PUBS INTRUSIVES
ET LE RENVOI VERS DES SITES PORNOS QUE LE SITE NOUS IMPOSE 
UN SEUL MOYEN : LES BLOQUER EN INSTALLANT
LE LOGICIEL  "ADBLOCK PLUS " GRATUIT
   



 

 



 


 



Au début, je ne savais pas , enfin je ne savais pas très bien et, à vrai dire...je me perdais dans ce dédale où curiosité, interrogations, espoir et raison se recoupaient à angle droit.


Je me souviens de ces premiers rendez-vous qui déconcertaient nos pas en nous précipitant l'un vers l'autre avec ces bras écartelés, si avides de tendresse.

Je me souviens de ces premières étreintes affamées de caresses et de ces égarements furieux au creux d'un lit de hasard.

Et plus encore, je me rappelle ces séparations qui, après la plénitude tutoyée,

nous dépareillaient pour nous abandonner -plus fragiles qu'avant - à une cruelle solitude.


J'ignorais alors si notre rencontre aurait un lendemain ou bien si elle traverserait les saisons : celle des soleils lumineux, celle des brouillards givrants ou encore celle des orages sauvages.

J'espérais en déraison le ''peut être'' de ce bout de route que -disais tu- nous pourrions faire ensemble ...

Mais je ne voulais plus de ces amours «  prêt-à-porter » dans lequel chacun se glisse au seul prix d'une petite retouche hâtive : intrépide, j'ambitionnais deux coeurs griffés haute couture !



Alors, j'ai ressorti les aiguilles : certes, elles étaient un peu émoussées mais elles savaient encore tricoter de la tendresse et imaginer des ''points fantaisie''.

Parfois, une maille filait et j'essayais de la rattraper, ignorant si cet amour fait sur mesure serait seyant et léger à porter pour chacun de nous deux.

J'ai douté, espéré et  parfois désespéré de ces ajustements incertains pour une création originale que je voulais autant à ma mesure qu'à ta propre envergure...


De mes petites mains, j'ai faufilé, surfilé, cousu, décousu et retaillé encore l'étoffe de ce ''Nous '' dont la texture et les mensurations changeaient à chaque essayage.


 Peu à peu, tu m'as rejointe afin de démêler tous ces écheveaux de fils crochetés aux méandres de nos mémoires et patiemment nous avons appris ensemble à défaire les nœuds flétris dans nos pelotes.

Ainsi ... de fil en aiguille, avons-nous tissé à quatre mains le canevas d'un amour qui nous ressemble de plus en plus.


Il m'arrive de me retourner sur toutes ces années passées et d'être encore étonnée du chemin parcouru.

Comme cela me semble lointain aujourd'hui et j'en sourirais presque si je ne me préservais de cette folie de croire l'ouvrage achevé !


Allez ! Viens mon cœur, mon doux, mon tendre : il nous reste encore suffisamment de laine à carder jusqu'à user nos doigts noueux en vieillesse.



  ( Elise )

 

Vendredi 15 mai 2009 5 15 /05 /Mai /2009 00:47
- Par Elise - Publié dans : elisetmoi - Communauté : blog sexe des amis
Voir les 15 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

Images aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés