Commentaires

Notre devise

 Fugit irreparabile tempus
Hora felicitatis sum

 

Présentation

Archives

W3C

  • Flux RSS des articles

Welcome

Bienvenue chez Elise et Marc
Soyez nos complices dans l'érotisme, la tendresse, la poésie, l'humour....
 
Pour des photos grand format 
Rendez-vous sur notre blog annexe : Batifolages



Contact perso: voir "contact" en bas de page

Vous êtes actuellement

à vouloir entrer ...
3Il y a    personne(s) sur ce blog

  Référencé par Blogtrafic

 

AFIN D 'ERADIQUER  L'AVALANCHE DE PUBS INTRUSIVES
ET LE RENVOI VERS DES SITES PORNOS QUE LE SITE NOUS IMPOSE 
UN SEUL MOYEN : LES BLOQUER EN INSTALLANT
LE LOGICIEL  "ADBLOCK PLUS " GRATUIT
   



 

 



 


 

Non, Elise n'est pas ornithologue. C'est pourtant elle qui m'a tout appris du martinet !
Il s'agit bien entendu non pas de l'oiseau voisin de l'hirondelle que l'on aperçoit rasant les toitures avant un orage à la recherche d'insectes volants mais de cet instrument composé d'un manche et de lanières de cuir jadis destiné à corriger les vilains garnements.
Connaissant le goût d'Elise pour la fessée, le martinet fut un cadeau apprécié de cette dernière, moi dans le rôle de l'exécuteur qui me semblait aller de soi et elle dans celui de la petite fille pas sage subissant une punition bien méritée.
Et puis voilà qu'un beau jour, à l'ssue de l'une de ces séances particulièrement jouissive, la coquine me suggère d'inverser les rôles ! J'avoue que l'idée ne m'avait jamais effleuré, toujours prêt que je suis à appeler le SAMU au moindre bobo.
Me voilà donc livré aux caprices d'une harpie avide d'accomplir sa fonction jusqu'au bout. Prié de me déshabiller et de m'allonger sur le lit, je n'ai pas le temps de réfléchir que le premier coup tombe sans crier gare sur mes fesses frémissantes m'arrachant un cri de douleur.


Deuxième coup, troisième coup. Pause. Les lanières servent maintenant à caresser ma peau portant déjà les premières marques du châtiment. Arrive le quatrième coup, moins fort, et sentant tout à coup mon sexe se durcir, je me surprends à en réclamer un cinquième plus violent. La douleur et le plaisir deviennent indissociables et me voilà bientôt au bord de l'orgasme.



Le doux supplice continue et alors que je suis sur le point de chavirer, mon bourreau m'ordonne de me retourner et c'est une bouche gourmande qui s'empare de ma queue pour me mener à l'apothéose.

Le lendemain, dans la salle de bains, les morsures du fouet sont encore un peu visibles et au cours de la journée, éloignés l'un de l'autre par le travail, un léger picotement fait vagabonder nos esprits.
Un ami à qui je me confiai de cette expérience en fut presque choqué. Comment pouvais-je éprouver du plaisir dans cette situation humiliante de mâle dominé par une femelle ? Jamais il ne pourrait ! Je ne pensais pas non plus me livrer un jour à un tel acte, pas plus qu'à faire l'amour en public sans la moindre retenue ou céder aussi rapidement Elise et moi aux avances d'un couple échangiste rencontré dans une discothèque libertine.
Par quel miracle en sommes-nous arrivés à une telle complicité et à une telle confiance réciproque ? Comme sur la carte du Tendre, le cheminement est long, parfois semé d'embûches et certains jeux sont, il est vrai, moins anodins que d'autres.
Ce miracle, c'est tout simplement l'Amour, un amour jamais gagné d'avance, en perpétuel mouvement et qui, telle la flamme, a tôt fait de vaciller si l'on cesse un instant de l'alimenter.
Mon ami macho et son épouse s'ennuient à mourir par manque d'audace et d'imagination.
Pas nous.

(Marc)


C'est paradoxalement en lui tournant le dos
 que l'on appréhende
le mieux le martinet
Vendredi 2 octobre 2009 5 02 /10 /Oct /2009 10:26
- Par Elise - Publié dans : elisetmoi - Communauté : Couples libertins
Voir les 8 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

Images aléatoires

  • A-fleur-de-peau.jpg
  • P1010219
  • La-peau-douce-NB.jpg
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés