Commentaires

Notre devise

 Fugit irreparabile tempus
Hora felicitatis sum

 

Présentation

Archives

W3C

  • Flux RSS des articles

Welcome

Bienvenue chez Elise et Marc
Soyez nos complices dans l'érotisme, la tendresse, la poésie, l'humour....
 
Pour des photos grand format 
Rendez-vous sur notre blog annexe : Batifolages



Contact perso: voir "contact" en bas de page

Vous êtes actuellement

à vouloir entrer ...
1Il y a    personne(s) sur ce blog

  Référencé par Blogtrafic

 

AFIN D 'ERADIQUER  L'AVALANCHE DE PUBS INTRUSIVES
ET LE RENVOI VERS DES SITES PORNOS QUE LE SITE NOUS IMPOSE 
UN SEUL MOYEN : LES BLOQUER EN INSTALLANT
LE LOGICIEL  "ADBLOCK PLUS " GRATUIT
   



 

 



 


 

 

 

  El 6 ans

 

 

Je déteste ces jours de grisaille, de froid et de pluie qui vous ferment les yeux sur le monde et vous renversent en larmes silencieuses.

 

Des heures où la nostalgie s’invite sans prévenir.

Profitant traîtreusement d’un moment de fatigue, comme ça, entre vaisselle et repassage, la mélancolie suinte comme une cicatrice mal refermée.

Dans l’interstice de ces instants de répit des odeurs de pain d’épices et de fleur d’oranger m’emportent dans une dérive de doux chagrin…  

Tout à coup, je n’ai plus le cœur à l’ouvrage !

L’épouse, l’amante, la maman, la ménagère s’effacent comme autant de moi pluriels en exil.

Je redeviens la petite fille qui s’enivrait de vent et de soleil sur les sentiers fleuris de l’enfance…

 

Alors, sans rien laisser paraître, je me réfugie entre tes bras pour déposer ma fragilité au nid de ton épaule.

Je n’ai besoin que du battement de ton cœur contre mon oreille, besoin d’écouter cette pulsation sourde dans ta poitrine qui murmure la vie comme une ancienne berceuse. 

 

Je voudrais sentir la caresse soyeuse de tes doigts dans ma chevelure et régresser, poupée de chiffon blottie tout contre toi.


La bambina d’autrefois est revenue me hanter : laisse- la encore un peu rêver de ballons rouges et de nuages avant qu’elle ne s’endorme dans l’innocence légère.

 

Demain matin tu réveilleras la petite Princesse au bois dormant par ces baisers d'oubli

qui guérissent provisoirement de l'enfance... 


 (Elise)

 

 

 

Jeudi 11 novembre 2010 4 11 /11 /Nov /2010 21:51
- Par Elise - Publié dans : elisetmoi - Communauté : les blogs persos
Voir les 5 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

Images aléatoires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés